Suite à la fusion des associations de libraires, le portail de réservation LIPC fait place à celui de l'Association des librairies Indépendantes de Nouvelle Aquitaine qui vous permettra de réserver vos livres chez votre libraire de proximité et de retrouver toutes les informations (animations, coups de coeur) le concernant.

www.librairies-nouvelleaquitaine.com

icone de menubouton réserver

Les singuliers

Anne Percin

392 pages - 22,00 €

Editions du Rouergue

 

> Réserver

Coup de cœur

logo L'Antidote

Ce roman épistolaire se situant dans le milieu artistique de la fin du XIXe siècle en France et en Belgique commence avec des lettres échangées entre Hugo Boch et sa cousine Hazel, tous deux peintres belges vivant en France. Hugo va d'abord intégrer l'Académie Julian, école privée de peinture et de sculpture, à Paris avec sa cousine, puis va séjourner à Pont-Aven où il fait la connaissance d'un certain Paul Gauguin, et où il délaisse la peinture pour se consacrer à la photographie.

Ce sont les débuts de l'École de Pont-Aven où Gauguin, qualifié "d'animal peintre", obsédé par les femmes, l'argent et les voyages, clame haut et fort qu'il vaut mieux peindre avec son coeur qu'avec une technique maîtrisée.
Anne Percin fait se cotoyer dans ce roman des personnages historiques comme Gauguin, Meyer de Han, Vincent et Théo Van Gogh, Cézanne, Toulouse-Lautrec ainsi que des personnages de fiction tels Hugo, Hazel et Tobias.

Le lecteur est emporté dans cette époque foisonnante par la plume décidément très juste, fluide et magnifique d'Anne Percin.

 

Un vrai régal !

Terminus radieux

Antoine Volodine

616 pages - 22,00 €

Rditions du Seuil

 

> Réserver

Coup de cœur

logo L'Antidote

Dans cette rentrée littéraire voici un roman audacieux et pas très grand public mais qui ravira les amateurs de littérature et de fantastique.
Terminus radieux est le nom d'un kolkhoze délabré où arrivent trois combattants après une catastrophe nucléaire de très grande ampleur qui a mis fin, dans un futur proche, à une deuxième ère soviétique.

Ne voulant pas abandonner, en façade, les principes inculqués par le Parti, une petite communauté survit autour de la forte présence d'un moujik terrifiant qui semble manipuler les esprits et les rêves de chacun des membres.

On reste pantois devant une telle maîtrise de la langue et du récit. C'est un magnifique récit sombre et nostalgique, teinté d'ironie et de pirouettes lexicales.

 

 

 

 

 

 

La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu

154 pages - 17.00 €
Editions Gaïa

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

Voilà un premier roman réjouissant et surprenant ! Quelle imagination débridée et quelle écriture endiablée pour cette histoire en forme de conte qui traverse générations et évènements du XXème siècle à travers le destin d’une famille maudite. Le brigand moustachu trahi, détroussé et abandonné par le jeune Gheorghe, lance avant de mourir sa malédiction sur la famille Marinescu jusqu’en l’an 2000 : les fils ainés sont condamnés à disparaître brutalement. Si leur destin est scellé, les filles, elles, vont marquer l’histoire de leur personnalités fortes et fantasques : Maria la cochonne, Ana la belle masochiste, Maria la laide, Margot la vipère, toutes aussi fascinantes et ensorcelantes. Mais le roman est plus complexe que ne le fait croire le rythme frénétique de la narration et la chute nous révèle une dimension tragique que Irina Teodorescu a su nous instiller comme un poison.

 

Une belle sorcière !

Photos volées

Dominique Fabre

312 pages - 18,50 €

Editions de L'Olivier

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Le Texte Libre

«J’ai eu beaucoup de petits malheurs dans ma vie. Les petits malheurs pour douloureux qu’ils soient permettent cependant d’avancer. Ils ne sont pas de l’autre genre de malheur, qui vous fait tenir coi ou vous empêche de parler pendant plusieurs années, parfois une vie entière. » A quel genre de malheur, raccrocher le harcèlement au travail, la perte d’un emploi, les amours perdus, la vie qui passe et le silence qui envahit ? La balance pourrait sembler peser lourdement. Le livre suit le cheminement intérieur de Jean, passionné autrefois de photos, passion abandonnée pour un travail alimentaire dont il se trouvera méchamment dépossédé. Mais ce qui pourrait passer pour un épisode dépressif se révèle être au contraire le chemin du plaisir et de la curiosité retrouvés, de rencontres amicales ou amoureuse.
Le livre est émaillé de portraits justes, souvent touchants, parfois drôles ou ironiques. Il y a beaucoup de tendresse et d’humanité dans le regard porté sur ceux qui croisent la route du narrateur : « Des gens que nous avons connus, nous tenons des trésors. Ils ne le savent pas qu’ils nous les ont donnés et nous même, nous l’ignorons la plupart du temps. »

Dans les yeux des autres

Geneviève Brisac

305 pages - 18,50 €

Editions de l'Olivier

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Le Texte Libre

"Si l'on scrutait l'âme d'Anna, on découvrirait la naïveté de celle qui n'a pas compris que le temps passe pour de bon et l'optimisme terrifiant qui jette des êtres par-dessus la balustrade." Nous scrutons avec la narratrice Anna, sa soeur Molly, leur mère Melini et leurs différents arrangements avec le temps. Comment faire que les heures "obèses et leur ventre qui traîne au sol" passent : amour et désamours, révoltes, engagements, passions sont récapitulés avec humour et bienveillance, sans concession toutefois vis à vis de la comédie sociale. Sont passés au scalpel les milieux fréquentés par ces femmes et leurs compagnons, le milieu littéraire en particulier avec sa suffisance, son nombrilisme, ses rivalités permanentes. Anna tente d'écrire, recherche comment restituer leur place aux mots, leur éviter le destin tragique du dévoiement. Elle note, médite, relit, se moque d'elle-même et ce faisant, affermit et trace sa voie.

La vie rêvée de Rachel Waring

Stephen Benatar

traduit de l'anglais par Christel Paris

320 pages - 22,00 €

Editions le Tripode

Impressionnante étude psychologique d'une femme qui devient folle, avec distinction & élégance. Tout ce qui est raconté est perçu à travers son point de vue à elle: c'est là que réside le talent de l'auteur (entres autres).
Ainsi quand elle est confrontée au monde extérieur, vous êtes capable de la comprendre et sa folie vous met mal à l'aise par sa proximité possible...
C'est un livre qui dérange parce que la narratrice nous ressemble beaucoup. Nous devons déchiffrer les autres autant qu'ils nous déchiffrent et dès lors il peut y avoir erreur d'interprétation et doute pour ce qui se passe vraiment.
L'héroine nous rappelle en permanence combien la frontière entre folie et imaginaire , folie et sensibilité, folie et clairvoyance est ténue.
C'est burlesque, c'est pathétique, c'est dérangeant.

Un livre formidable !

Goat Mountain

David Vann

traduit de l'américain par Laura Derajinski

264 pages - 23,00 €

Editions Gallmeister

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

En 1978, au nord de la Californie, un garçon de 11 ans, son père, son grand-père et un ami de la famille se rendent à l'ouverture de la chasse sur les terres du ranch de Goat Mountain. A leur arrivée, ils aperçoivent un braconnier qu'ils observent dans la lunette du fusil. Lorsque le père incite son fils à tenir l'arme et à venir regarder, l'irréparable se produit.

La belle de l'étoile

Nadia Galy

230 pages - 18,00 €

Editions Albin Michel

Un roman extrêmement bien écrit, fulgurant par instant, sur la perte d'un être cher, sur l'absence, la résilience et l'ailleurs. Si la mélancolie est ici bien présente (ce qui n'est pas forcément pour nous déplaire), rassurez-vous, Nadia Galy sait aussi insuffler une gaîté singulière au fil des pages de ce roman époustouflant par sa force !

Le royaume

Emmanuel Carrère

630 pages - 23,90 €

Editions POL

Le Royaume raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus Christ. Il raconte comment deux hommes, essentiellement, Paul et Luc, ont transformé une petite secte juive refermée autour de son prédicateur crucifié sous l’empereur Tibère et qu’elle affirmait être le messie, en une religion qui en trois siècles a miné l’Empire romain puis conquis le monde et concerne aujourd’hui encore le quart de l’humanité.
Cette histoire, portée par Emmanuel Carrère, devient une fresque où se recrée le monde méditerranéen d’alors, agité de soubresauts...


Le futur Goncourt ?

La fractale des raviolis

Pierre Raufast

266 pages - 18,00 €

Editions Alma

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie des Pertuis

Elle veut tuer son époux infidèle, mais à l'instant fatal le récit bifurque. Cet instant fatal est un instant fractal. A la vitesse de l'éclair, une demi-douzaine d'histoires s'imbrique dans ce premier roman mené avec une rigueur toute scientifique. Un texte réjouissant et inventif.
Un livre gigogne à entrées doubles voire triples où chaque chapitre vous entraîne dans de nouvelles aventures.
L'auteur nous perd dans la multiplicité de ses histoires pour mieux nous retrouver et boucler la boucle de cette histoire à rebonds !

La djouille

Jean Pérol

272 pages - 20,00 €
Editions La Différence

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

Troisième et dernier volet de la trilogie romanesque de Jean Pérol, La Djouille est le roman du renoncement et du fatalisme. Fatalité de la naissance, de l’amour, des destins dans un monde sans finalité. Que peut la poésie devant cette abyssale vacuité ? La véhémence du coeur, l’élévation des sentiments et des aspirations s’érodent par la cruelle réalité des faits. Mais toute la grandeur et la raison de nos vies ne sont-elles pas dans ce combat fait de mots et d’idées, combat désespérément futile mais indispensable comme Pérol l’a déjà clamé dans son Aparté pour Adorno (A part et passager, La différence 2004).

Après l’évocation de sa jeunesse (Un été mémorable), puis de sa vie au Japon (Le soleil se couche à Nipori), Jean Pérol aborde son retrait dans la solitude et nous offre son regard sur une vie d’homme, à part et passager...

Le narrateur, vieux professeur retiré dans les monts ardéchois, est devenu pour le jeune Fabien, une sorte de mentor discret, Alceste sans prosélytisme. Il est curieux et attendri devant cet adolescent de condition modeste qui vit son amour naissant pour Clara, d’un milieu social plus privilégié. Des souvenirs de son poste en Afghanistan et un amour brisé, quelques années auparavant, viennent nourrir ses pensées à la vue de ces jeunes en devenir. L’Afghanistan les rattrapera dans d’autres circonstances.

"Alors, voilà, au bout de tout cela : repli dans la chaumière, repli dans la tanière, repli dans les brumes des montagnes austères. Retranchement béquille. Solitude dans les rochers pour finir et en finir. Mourir en soi à pas de loup."

Pomme S

Éric Plamondon

208 pages - 15,00 €
Editions Phébus

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

La trilogie 1984 d’Éric Plamodon, dont le dernier volume Pomme S vient de sortir chez Phébus, est un évènement littéraire à découvrir : Une histoire des États-Unis (et du monde) comme vous ne l’avez jamais lue, une chronique du siècle (le XXème) de Johnny Weissmuller à Steve Jobs en passant par Richard Brautigan, teintée d’un humour distant, élaborée comme un collage surréaliste dont le dernier tableau du triptyque donne les clefs du projet.

Après Hongrie-Hollywood Express ( Johnny Weissmuller , mort en 1984, symbole du rêve américain) et Mayonnaise (Richard Brautigan se suicide en 1984, un autre monde disparaît), Éric Plamondon clôt sa fresque romanesque et celle de son alter ego Gabriel Rivages, par une évocation explosée, (dynamitée) de Steve Jobs qui , autre évènement de 1984, lance le premier MacIntosh sur le marché, révolutionnant notre rapport à la machine et annonçant l’éclatement du monde actuel.

"Quand on appuie sur une touche , on tire une lettre. Ça fait tchac ! Il y a l’écho des détonations passées. Tous ces écrivains qui se sont suicidés, c’est à force de tirer toutes ces lettres comme des balles. Ils sont victimes d’une lettre perdue."(Mayonnaise)

A lire absolument !

Viva

Patrick Deville

224 pages - 17,50 €

Editions du Seuil

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

Ce roman remplit d'anecdotes, de faits historiques et de rencontres, peint une fresque du Mexique des années 1930, dans son effervescence révolutionnaire. Les deux figures centrales sont Trotsky, qui poursuit sa longue fuite dans ce pays et y fonde la IVe Internationale, et Malcolm Lowry, qui bouleverse l'univers littéraire.

Autour du monde

Laurent Mauvignier

384 pages - 19,50 € (septembre 2014)

Editions de Minuit

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

Rencontrer une fille au Japon, sauver un homme sur un bateau, nager avec les dauphins, jouer au casino en Slovénie... Tous les personnages ont un point commun, leurs regards se tournent vers le tsunami au Japon en mars 2011. Ils se rendent compte qu'ils vivent dans le même monde et que malgré des lieux éloignés chacun est prisonnier de son histoire.

Le dernier gardien d'Ellis Island

Gaëlle Josse

176 pages - 14,00 € (septembre 2014)

Editions Noir sur Blanc

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

New York, novembre, 1954. Alors que le centre d'Ellis Island, passage obligé pour les immigrants européens arrivant à New York depuis 1892 s'apprête à fermer, John Mitchell, son directeur, resté seul dans ce lieu désert, commence la rédaction de son journal. Les souvenirs de sa vie au centre sont marqués par deux femmes, Liz, son épouse, et Nella, une immigrante sarde au passé étrange.

L'écrivain national

Serge Joncour

400 pages - 21,00 €

Editions Flammarion

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie des Pertuis

Un roman mi-enquête,mi-réflexion littéraire sur ce qu'est être auteur, écrit avec malice et beaucoup d'auto-dérision propres à la plume alerte de Serge Joncour.
[...] Lire, c'est voir le monde par mille regards, c'est toucher l'autre dans son essentiel secret, c'est la réponse providentielle à ce grand défaut que nous avons tous que d'être soi. [...] p104

A l'origine notre père obscur

Kaoutar Harchi

176 pages - 17,80 €

Editions Actes Sud

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie des Pertuis

Un roman qui dénonce une société patriarcale prisonnière des ses traditions archaïques qui aliènent les femmes.
Aucun lieu ni aucun nom n'est précisé comme pour donner une lecture universelle de la tragédie de la féminité volée, étouffée.


Un livre merveilleux dont on ressort abasourdi.

Price

Steve Tesich

traduit de l’anglais (États-Unis) par Jeanine Hérisson

544 pages - 21,90 €
Editions Monsieur Toussaint Louverture

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

 Avec Karoo nous avions découvert Steve Tesich et sa vision ironique et cruelle d'une société américaine factice et creuse. Avec Price, son premier roman, Tesich aborde un sujet plus personnel, lumineux et sombe à la fois, la fin de l'adolescence, avec ses émerveillements et ses angoisses profondes. Sensible et juste sur cet âge de tous les possibles, des découvertes et des questionnements devant l'inconnu du monde des adultes, le jeune Price et ses deux amis Larry et Billy, nous touchent par la vérité de leurs émotions et de leurs réactions face au monde des adultes. C'est aussi une profession de foi car Tesich rend également ici un très bel hommage à l'écriture comme moyen de vivre la perte de l'innocence, de dépasser les illusions et de se construire.

Un livre trangénérationnel par l'écho qu'il provoque entre vécu et espérance.

La petite lumière

Antonio Moresco

Traduit de l’italien par Laurent Lombard

128 pages - 14,00 € (septembre 2014)
Editions Verdier
 

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

Un vieil homme se retire dans un village abandonné de montagne. Fuit-il le monde ? D’ailleurs le monde n’est-il pas en train de disparaître, englouti dans la tempête qui couve ? Alors que faire ? Observer la nature, les étoiles. Sur le versant opposé, chaque soir, à heure fixe,une petite lumière apparaît dans la forêt. D’où provient-elle ? L’homme décide donc d’aller voir et trouve...

Un "Petit Prince" de notre temps, à l’enchantement sombre. Magnifique !

Note de l’éditeur : Figure majeure de la prose narrative contemporaine, Antonio Moresco est né à Mantoue en 1947. Il est sans aucun doute l’un des écrivains les plus inspirés, les plus puissants, les plus imaginatifs, mais aussi les plus délicats de la littérature italienne, et qui depuis toujours poursuit son œuvre dans la solitude des plus hautes exigences.

Les oies des neiges

William Fiennes

283 pages - 19,80 €

Editions Hoëbeke

 

> Réserver

Coup de cœur

logo La Bruyère Vagabonde

Ce récit aux multiples rebondissements nous emporte, aux côtés de l'auteur, sur les traces de l'extraordinaire voyage migratoire des oies sauvages. Histoires, anecdotes, rencontres humaines.

Un enchantement.

collage présentant des notes manuscrites avec des avis sur des livres
Je reçois les invitations et les nouvelles des libraires indépendants

LES LIBRAIRES INDÉPENDANTS EN 17L'Encre et la Boussole à La TrembladeCharenteLe Texte Libre à CognacLivres et Vous à RuffecCharente MaritimeBulles En Cavale à RochefortCalligrammes à La RochelleCallimages à La RochelleEsprit Nomade à CourçonLa librairie des thés à SurgèresLes Saisons à La RochelleLibrairie des Pertuis à St Pierre d'OléronLibrairie du Chat Qui Lit à ChâtelaillonLibrairie du rivage à RoyanLibrairie Gréfine à La RochelleLignes d’horizons à SaujonPeiro-Caillaud à SaintesPierre Loti à RochefortDeux-SèvresBrin de lecture à ThouarsL'Antidote à ParthenayL'hydragon à NiortLe matoulu à MelleLibrairie de La Mude à BessinesVienneBulles d'Encre à PoitiersEuropart à LigugéLa belle aventure à PoitiersLa Bruyère Vagabonde à Poitiers

logo de la région Poitou-Charentes

L'association L.I.P.C. est soutenue par le Conseil Régional de Poitou-Charentes / A propos du site