Suite à la fusion des associations de libraires, le portail de réservation LIPC fait place à celui de l'Association des librairies Indépendantes de Nouvelle Aquitaine qui vous permettra de réserver vos livres chez votre libraire de proximité et de retrouver toutes les informations (animations, coups de coeur) le concernant.

www.librairies-nouvelleaquitaine.com

icone de menubouton réserver

Gagneuses

François Esperet

100 pages - 10.00 €
Editions Le temps des cerises

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

A la lecture de Larrons, nous avons déjà écrit ici tout le bien que nous pensions de François Esperet , enthousiasme partagé par les amoureux d’une poésie où rythme et musicalité emportent le lecteur, souffle coupé, respiration en suspend. Nous avions évoqué François Villon pour rendre hommage à cette écriture précise et enivrante, ses images indélébiles et ses figures inoubliables. Poésie ou roman, roman ET poésie, Gagneuses poursuit cette exploration "des âmes et des corps" avec un style vertigineux et une langue charnelle qui célèbrent aussi bien le désir que le dégoût. Scansion, répétition, relance, tout concourt à nous happer dans ce milieu qui fascine et repousse :
..."l’hiver à Sénart on voit les bois sans fard et les filles en froid fulminer dans les camions fumants
Sénart en début d’année regardez la forêt dénudée brader son corps en toxico solder sa peau sinistre"
...
Trouble , séducteur, ce roman-poème est un magnifique hommage à la femme éternelle.

La bombe

Frank Harris

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne-Sylvie Homassel

320 pages - 20,00 €

Editions La dernière goutte

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

"Nous étions plantés là dans un vent glacial, sous la neige, pendant que ces pauvres malheureux discouraient et prenaient la décision de boucler le quartier pour empêcher l'embauche d'autres ouvriers, qui n'auraient pas été informés de la situation. Je parcourus la foule, scrutant les grévistes. Des visages pour la plupart jeunes, vigoureux, intelligents ; peu de canailles parmi eux : au total, une foule bien plus amène que ce qu'on aurait pu voir à Hambourg ou Munich. Mais toutes ces physionomies exprimaient l'angoisse et le souci. La lutte pour la survie étaient de toute évidence une terrible affaire à Chicago, cal les travailleurs y étaient affaiblis - désunis par les différences de race et de langue".
Découverte de ce roman incroyable, fresque initiatique et prolétarienne dans le Chicago des années 1880, épisode majeur des luttes sociales et politiques, à l'origine du 1er mai. Plus qu'un roman, c'est un document d'époque passionnant qui se lit avec avidité.

Amours

Leonor de Recondo

276 pages - 21,0 €

Editions Sabine Wespieser

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

Deux ans après son superbe roman Pietra Viva (en poche chez Points), centré sur l'introspection de Michel-Ange, dans le ventre d'une carrière de marbre, à Carrare, Léonor de Récondo sculpte, dans « Amours », une autre matière vivante et tumultueuse : la grossesse non désirée d'une femme de chambre, soumise au droit de cuissage par son notaire de patron...

Le pélerin

Fernando Pessoa

87 pages - 6,00 €

Ed. de la Différence

 

> Réserver

Coup de cœur

logo La librairie des thés

Le jeune narrateur (le Pélerin) évoque d'abord sa vie paisible chez ses parents, jusqu'au jour où, alors qu'il contemple la route en bas de chez lui, apparaît un mystérieux Homme en noir qui lui dit : "Ne fixe pas la route ; suis-la."

Ce message du mystérieux passant au narrateur, va le pousser à partir sur le chemin ...
Comment ne pas être touché par l'écriture de Pessoa ! Cette fable initiatique nous montre la quête dans l'existence humaine, entre insatisfaction et renoncement.

 

Superbe !

Les arpenteurs

Kim Zupan

271 pages - 23,50 euros

Editions Gallmeister

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Les Saisons

C'est un texte rocailleux, un roman d'un Far West moderne et désincarné qui nous entraine peu à peu dans un tourbillon et laisse une trace longtemps encore après l'avoir lu. On y suit deux silhouettes, celle hiératique de l'adjoint au shériff Millimaki et celle massive de John Gload, un vieux tueur à gages local, redoutable artisan du meurtre qui tue comme il aurait pu planter des pommes dans la ferme familiale... La langue est simple directe, fertile. L'intrigue est aussi solide que les épaules du tueur et on dévore les pages pour voir la toile qui se tisse, de moins en moins anodinement, jusqu'au dénouement inattendu, magnifique et terrible de ce pacte silencieux entre les deux hommes. Pour en saisir l'ambiance, il faut imaginer que Cormac McCarthy et Jim Harrison auraient écrit le scénario d'un film co-réalisé par les Frères Coen et David Lynch.

 

Hypnotique, brut et magistral.

Goldberg : Variations

Gabriel Josipovici

Traduit de l’anglais par Bernard Hoepffner

287 pages - 22.00 €
Editions Quidam

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

"Certains livres sont à retardement" disait le libraire de Régis de Sa Moreira. Avec Goldberg : Variations, on touche à ce genre d’objet littéraire dont on n’épuise pas le contenu en une seule lecture. On y revient pour creuser les strates de la pensée et du style. Gabriel Josipovici déploie ses variations suivant le modèle de Bach en s’inspirant de la légende du comte von Keyserling dont les insomnies exigeaient qu’un musicien (Goldberg) joue pour lui des variations musicales la nuit., 32 variations dont Glenn Gould a fourni l’interprétation de référence. Ici, pas de musique, mais des lectures pour une insomniaque anglais, Thomas Wesfield, pour qui Samuel Goldberg doit écrire un texte inédit. Si la composition littéraire doit à la musique les variations de style, là s’arrête la comparaison car Josipovici étend sa construction dans des directions temporelles multiples, nous faisant découvrir les histoires des personnages qui font de ce livre, " un livre dont le tout (est) plus important que la somme des parties". Inutile de préciser qu’on ne résume pas un tel ouvrage en quelques lignes simplistes mais on peut conseiller la lecture pour sa profondeur de pensée et sa subtilité qui flattent l’intelligence du lecteur.

Evariste

François-Henri Désérable

176 pages - 16.90 €
Editions Gallimard

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

Évariste Gallois, pure incarnation du romantisme échevelé et du bouillonnement scientifique d’un début de XIXéme siècle riche en révolutions, méritait un roman qui traduise la fulgurance de ce destin hors-normes. C’est chose faite avec François-Henri Désérable, jeune écrivain de 27 ans dont le premier livre "Tu montreras ma tête au peuple" (Gallimard) avait déjà révélé la richesse de la langue et du style. En adoptant ici une narration indirecte, prolifique en détails, ponctuée de commentaires, nous projetant dans des directions multiples, il parvient à nous faire sentir la fugacité des évènements qui vont nouer ensemble révolution, mathématique et drame amoureux pour conduire au duel fatal. On pense à Sacha Guitry, nous contant Versailles ou Paris, résumant des tranches entières de l’Histoire en quelques phrases et accélérant le récit des évènements.

Du grand art !

Pour Isabel

Antonio Tabucchi

Traduit de l’italien par Bernard Comment

16,90 €

Editions Gallimard

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

Le temps vieillit vite, c’était le titre d’un des livres d’Antonio Tabucchi que nous avions chroniqué sur ce site. Décédé il y a maintenant 2 ans, Tabucchi laisse une oeuvre qui, elle, ne vieillit pas. Pour Isabel, écrit en 1996, ne devait pas être publié de son vivant. Livre testament, ultime recherche. Le sous-titre donne un début d’indice, un mandala , représentation multi-circulaire de l’univers, propice à la concentration et à la méditation. Tadeus Slowacki trace un premier cercle pour rechercher Isabel, une amie disparue dans la tourmente de la dictature salazariste. De rencontre en témoignage, d’information en présomption, de hasard en rumeur, Tadeus va se rapprocher du centre du mandala, ultime révélation sur Isabel et lui-même. Antonio Tabucchi laisse planer le doute, aiguisant notre envie de savoir, mais " les gens qui doutent ont quelquefois une vie plus pénible et épuisante, mais ils sont vivants (...) Je n’aime pas les personnages dont les vies sont pleines, satisfaisantes".

La part des nuages

Thomas Vinau

125 pages - 16,00 €

Alma éditeur

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie des Pertuis

Joseph, 37 ans, mène sa barque comme il peut. Comme tout le monde. Atteindre le soir, le lendemain. La fin du mois. Les prochains congés. Finalement rien n'a changé depuis l'enfance. Mais il n'est plus un enfant, il en a un, Noé, et le bateau prend l'eau. La mère de l'enfant s'en va puis l'enfant à son tour - le temps des vacances. Joseph déboussolé prend le maquis. Le baron perché se serait réfugié dans son arbre, Alexandre le Bienheureux dans son lit, Robinson dans la boue de ses sangliers. Joseph, lui, commence par grimper dans la cabane qu'il a construite dans un arbre du jardin. Objectif : ranimer ses rêves. Puis il découvre un second refuge : les autres, leurs histoires, leur présence ; une jeune fille, une bourgeoise, un clochard.... Avec l'obstination placide d'une tortue qui cherche sa première fleur de pissenlit, Joseph traverse la nuit, essuie l'orage, regarde les nuages. Décrotté, victorieux, décrotté, prêt à tout.


Entrer dans l'univers si particulier de Thomas Vineau et se sentir libre....

Blond cendré

Eric Paradisi

248 pages - 18,00 €

Editions Lattès

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie des Pertuis

Maurizio, ancien déporté d'Auschwitz, ne doit sa survie qu'à ses mains expertes et à l'amour qu'il porte à Alba, jeune résistante à la chevelure blond cendré car "l'amour est quelque chose qui t'oblige à vivre" même si au camp il n'y a qu'une couleur, celle de la cendre. Il a confié son histoire à sa petite-fille Flor qui la raconte à son amant par delà la mort.
Un roman magnifique sur la transmission et l'histoire universelle qui se mêle à l'histoire intime.

L’ours est un écrivain comme les autres

Kotzwinkle William

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nathalie Bru

304 pages - 22,00 €

Editions Cambourakis

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

Les jours raccourcissent et la grisaille s'installe, alors avant de vous overdosez au Berocca après avoir mouillé l'épaule du pauvre pharmacien de service, ou de puiser dans la reserve de Redbull du rejeton en pleine mutation, lisez William Kotzwinkle!!! Un écrivain absolument foutraque et décalé, un vrai champion de la satire comme il en existe peu.

Prague, faubourgs est

Timothée Demeillers

146 pages - 16,00 €

Editions Asphalte

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

Prague sans fard ni clinquant, Timothée Demeillers nous donne à visiter l’envers de la carte postale d'une ville au carrefour de l’Europe, une plume acérée et tranchante pour un bad trip qui marque le départ d’un jeune écrivain à surveiller.

Bain de lune

Yanick Lahens

273 pages - 20,00 €

Editions Sabine Wiespeser

Une jeune fille échoue sur une plage haïtienne....
Sa voix de naufragée rescapée d'une terrible tempête va nous conduire à travers plusieurs générations au cœur de deux familles qui se déchirent depuis toujours au village d'Anse Bleue, les Lafleur et les Mésidor. C'est la mémoire vive des paysans haïtiens mais aussi celle des femmes soumises aux hommes que fait revivre Yanick Lahens sous nos yeux ébahis par la puissance du récit.
Quand les destins tragiques se mêlent à la Grande Histoire d'Haïti, entre opportunisme politique, fratries déchirées, rites vaudou et caprices de la nature, il en résulte un livre inoubliable...

Le grand roman d'Haïti. Prix Femina 2014.

Ce qui reste de nos vies

Zeruya Shalev

Traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz

416 pages - 22,90 €
Editions Gallimard

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Librairie du rivage

A Jérusalem, Hemda, 80 ans, se résout à " s’impliquer dans la mort", allongée dans son lit et ressassant ses souvenirs du temps où elle était petite. Fille de deux grands pionniers, elle a été élevée au kibboutz, près de ce lac qui, bien que disparu, focalise tous ses meilleurs moments. Mais elle, qu’a-t-elle réussi ?

Elle qui se perçoit comme mal aimée, va voir se succéder auprès d’elle son fils Avner, avocat des bédouins, sa fille Dina, trahie et frustrée dans sa vie professionnelle, et enfin Nitzane, sa petite fille, une adolescente amoureuse. Chacun est à un tournant de sa vie. Est-il encore temps pour changer le cours des choses au niveau de l’entente familiale, de la relation mère-fille, de la vie de couple ?

Au cours de la narration pratiquement sans dialogue et sans rupture, chaque personnage se livre à nous dans une succession d’introspections. Peuvent-ils réparer le passé fait de ressentiments, de rejets, de manque d’amour, et redonner un sens à leur vie ? La belle évolution de ce roman nous propose un peu d’espoir dans ce pays où la guerre est si familière.

Quatre murs

Kéthévane Davrichewy

180 pages - 18,00 €

Editions Wespieser

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Le Texte Libre

Quatre frères et sœurs qui sont à l’image de quatre murs d’une pièce : il y a quelque chose qui les rattache à jamais les uns aux autres et en même temps ils ne pourront jamais se rejoindre. Leur mère veut parvenir à gérer la fratrie tout en décidant comme lorsqu’ils étaient enfants, chacun préfère partir plutôt qu’affronter.
L’auteur laisse se murmurer des non-dits, permet que se révèlent des secrets, des angoisses qui ont séparé Saul, Hélène, Elias et Réna. Ce roman en dit long sur les jeux que peuvent s’obliger à jouer différents membres d’une fratrie, être conforme à l’image transmise par les parents, ne pas avouer ses désirs, être le frère ou la sœur que l’on attend… puis un beau jour partir pour ne plus avoir à jouer ce rôle de composition. Quitter le cercle pour ne pas avoir à dire, quitte à se retrouver des années mais pour combien de temps ?

La scierie

Auteur anonyme

Présenté par Pierre Gripari

140 pages- 16,00 €

Editions Héros-Limite

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Le Texte Libre

Récit anonyme, publié chez Héros Limite, sous la responsabilité de Pierre Gripari qui a déniché là un texte d'une force de frappe assez peu usitée.
Le narrateur, l'auteur, est un jeune homme d'environ 18 ans qui a l'issue d'un échec au baccalauréat se trouve contraint de prendre du travail là où il y en a dans sa région, la Sologne (tout près de Blois).
Nous sommes en 1953. Le travail est terrible. Terribles aussi les relations entre les ouvriers. La scierie, l'organisation du travail, ses contraintes dramatiques pèsent de tout leur poids sur l'ambiance, les relations avec le patron, entre les hommes...
Le récit est sec, dégraissé de tout superflu et il n'en prend que d'autant plus de force.
C'est le seul texte écrit par l'auteur qu'il ne voulait d'ailleurs pas publier...

A découvrir abolument !

Portrait d'après blessure

Hélène Gestern

231 pages - 20,00 €

Editions Arléa

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Le matoulu

Olivier et Héloise étaient amis et travaillaient ensemble. Jusqu'au jour où la rame de métro dans laquelle ils voyagent explose. Séquelles physiques et psychologiques, qui pourra les comprendre ?
Ils n’auront qu’une obsession : réparer les dégâts que cette image aura causés dans leurs vies. Portrait d’après blessure raconte l’histoire de deux êtres aux prises avec le pouvoir des photographies, qu’elles parlent la langue de la dignité ou celle du désastre.

Le ruban

Ogawa Ito

traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako

282 pages - 19,50 €

Editions Picquier

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Le matoulu

Une grand-mère et une petite fille recueille un oiseau, qu'elles nomment Ruban. Mais un jour, la fenêtre est ouverte et l'oiseau s'échappe... Le lecteur suit le voyage de l'oiseau, et la vie des personnes qui vont le rencontrer. Un roman poétique.

 

Un vrai petit bonheur !

Le météréologue

Olivier Rolin

304 pages - 18,00 €

Editions du Seuil

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

Une biographie romancée d'A. Vangengheim, créateur du service de météorologie de l'URSS, arrêté en 1934, déporté dans les îles Solovki et exécuté en novembre 1937. A partir d'archives et de dessins adressés par le détenu à sa fille, Olivier Rolin dénonce la folie stalinienne tout en rendant hommage au scientifique et au père de famille.

Enon

Paul Harding

traduit de l'américain par Pierre Demarty

286 pages - 17,50 €

Editions Le Cherche Midi

 

> Réserver

Coup de cœur

logo Calligrammes

A Enon, en Nouvelle-Angleterre, Charlie Crosby sombre peu à peu après l'accident qui a tué sa fille de 13 ans et le départ de sa femme, obsédé par la mort et rendu dépendant aux médicaments.

collage présentant des notes manuscrites avec des avis sur des livres
Je reçois les invitations et les nouvelles des libraires indépendants

LES LIBRAIRES INDÉPENDANTS EN 17L'Encre et la Boussole à La TrembladeCharenteLe Texte Libre à CognacLivres et Vous à RuffecCharente MaritimeBulles En Cavale à RochefortCalligrammes à La RochelleCallimages à La RochelleEsprit Nomade à CourçonLa librairie des thés à SurgèresLes Saisons à La RochelleLibrairie des Pertuis à St Pierre d'OléronLibrairie du Chat Qui Lit à ChâtelaillonLibrairie du rivage à RoyanLibrairie Gréfine à La RochelleLignes d’horizons à SaujonPeiro-Caillaud à SaintesPierre Loti à RochefortDeux-SèvresBrin de lecture à ThouarsL'Antidote à ParthenayL'hydragon à NiortLe matoulu à MelleLibrairie de La Mude à BessinesVienneBulles d'Encre à PoitiersEuropart à LigugéLa belle aventure à PoitiersLa Bruyère Vagabonde à Poitiers

logo de la région Poitou-Charentes

L'association L.I.P.C. est soutenue par le Conseil Régional de Poitou-Charentes / A propos du site